Créer un paysage pour l’Habiter

 Le sculpter sous le bleu du ciel, avec des rochers souvenirs de calanques, avec des pins doués pour l’escalade. Mais aussi pour le protéger: derrière la courbe d’un grand mur bleu, loin des nuisances, il cultivera son secret.

Jean Nouvel

Le démarrage du Chantier

C’est avec une histoire de dialogues et de caractères bien trempés que Marseille donne naissance à sa nouvelle calanque. Forte de ses 2600 ans d’Histoire, ses symboles réunissent le lien entre la ville et la nature ainsi que les sociabilités interculturelles du projet.

Atypique et de grande envergure, notre calanque a la responsabilité de rester à l’écoute de son quartier. Elle a inculqué et inculquera une implication de tous par ses différents rapports, ses échanges et ses observations. Il est important de garder à l’esprit que cette œuvre architecturale méditerranéenne ne se destine à aucun groupe social en particulier mais qu’elle est avant tout une recherche innovante d’une structure accueillante de vecteurs de liens sociaux.

Notre projet sait s’entourer de ses grands mestres précédemment implantés dans cette zone et de par sa programmation contemporaine, il répond à la participation exigeante de l’édification de la ville de Marseille.

C’est depuis l’année 2011 qu'il nous réunit à plusieurs titres : par la concertation et la co-responsabilité de tous ses acteurs ainsi que par leur travail participatif. L’approche d’Amétis consiste à bien comprendre le lieu, son histoire, ses pratiques pour que demain, la traduction ne soit pas une invention mais une adaptation, une révélation d’une identité locale partagée.

Pour nous, il ne s’agit pas seulement de créer mais de comprendre où l’on intervient. Transmettre ces valeurs reste notre ambition primordiale. La calanque est une aventure chargée d’inattendus, de savoirs et de consensus dans son histoire et dans son futur…
Nadège BERNARDIN Directrice d'Agence

Le Concept

Le projet est la retranscription d’un paysage total et englobant, comme un tout unificateur, à la fois souverain et identitaire. Il installe une géographie dans un cœur d’îlot verdoyant, calme, et silencieux.

Véritable topographie habitée, ce paysage méditerranéen est sculpté horizontalement et verticalement. Ses anfractuosités sont colonisées par une végétation haute (arbres, arbustes) et sa silhouette est ciselée de crêtes, noyées dans des jardins d’altitude.

Insertion urbaine

  • La silhouette du projet s’inscrit dans une jonction volumétrique adaptée entre un bâtiment public très haut et un quartier résidentiel beaucoup plus bas.
  • Structuré autour d’une architecture simple et bio-climatique, le projet est entièrement porté par le paysage constitué autour de façades géographiques, de sols plantés recréant des canopées d’ombres et de lumières, et de toitures jardins, véritable cinquième façade végétale, inspirées par les jardins méditerranéens.
  • Une façade écran monumentale de couleur bleue viendra envelopper au nord, à l’est et à l’ouest l’ensemble de la composition urbaine, la protégeant ainsi d’un environnement acoustique agressif.

Le projet

La Calanque s’inscrit dans une volonté de développer une architecture bioclimatique respectueuse de l’environnement et du développement durable. Son implantation respecte et utilise au mieux l’ensemble des données physiques et naturelles du site.

L’implantation des bâtiments au sein de la parcelle permet :

  • un ensoleillement maximum des façades sud et du cœur d’îlot,
  • de se protéger des nuisances sonores des routes en créant un cœur d’îlot calme et ensoleillé,
  • d’organiser des vues lointaines vers l’horizon grâce aux différentes hauteurs des bâtiments entre le nord et le sud,
  • de disposer d'un jardin généreux au centre du projet pour les résidents et ainsi augmenter le cadre général paysager du quartier.
Le nouveau quartier Saint Just - la Calanque
Le nouveau quartier Saint Just - la Calanque

Le projet porte en lui une forte démarche paysagère.

Jean Nouvel

Créer un paysage pour l’habiter.

Pensée comme un cadre de vie à part La Calanque offre, par son architecture, une multitude de façons de l’habiter.

Le programme immobilier mixte est composé de logements en accession et de logements locatifs. On trouve également des Logements Locatifs Intermédiaires.
Une Résidence Sociale Jeunes se situe le long de l’allée piétonne, et enfin une Résidence Hôtelière à Vocation Sociale termine l'ensemble au nord du terrain.

Quartier Saint-Just et qualité environnementale

Le patio intérieur de La Calanque
Vue aérienne du projet La Calanque à Marseille

Environnement urbain

Aujourd’hui le terrain est une enclave urbaine coincée au nord et à l’est par des axes urbains très passant et au sud par un tissu urbain résidentiel moyen. La présence monumentale du bâtiment de Conseil Général des Bouches-du-Rhône, d’une hauteur d’environ 60 mètres, impose son gabarit de manière souveraine sur l’ensemble du secteur.
Un autre équipement municipal majeur occupe la partie nord de la ZAC St Just: la salle de spectacle du Dôme et son parvis partagé. C’est le coeur du quartier du fait de la présence à cet endroit de la station de métro St Just.

Demain au sud, la présence du programme immobilier La Calanque sur l’îlot Meyer viendra constituer l’alignement urbain avec la rue Ste Adélaïde. La hauteur prévue est de 30 mètres environ.

Voir le Projet La Calanque en cours de construction.

Le projet vue par l'architecte

Qualité environnementale

Le paysage

Inspiré du paysage emblématique et spécifique des calanques marseillaises, c’est une véritable géographie végétale, rythmée, exubérante mais contrôlée qui se met en place.

Les façades végétales

Les façades intérieures végétales du coeur d’îlot sont plantées de véritables arbres installés dans des bacs en béton de profondeur adéquate. Ils font partie de la composition paysagère globale du projet.

Les jardins

Composante essentielle du projet, la végétation est omniprésente du sol aux façades, du coeur d’îlot aux toitures terrasses.

Les passages

Il existe trois passages au travers de l’ensemble bâti. A la fois accès piétons et accès pompiers, ils permettent de créer des ouvertures dans l’enclos protecteur du coeur d’îlot

La Calanque en images